Traiter le vaginisme : comment y parvenir ?

 

Vous souffrez du vaginisme et vous ne savez pas comment faire pour remédier à ce qui ronge votre vie. Découvrez dans cet article quelques traitements à adopter pour soulager le vaginisme.

 

Le vaginisme : que faut-il retenir ?

 

Avant tout, il faut savoir que le vaginisme est un mal psychologique. En effet, c'est un mal qui est fréquemment observé chez plusieurs femmes aujourd'hui. Ceci se manifeste par les douleurs au niveau du vagin. Cette douleur intervient généralement au cours des rapports sexuels et plus précisément pendant la pénétration. Si le vaginisme fait objet de discussion et de mésentente dans les couples, c'est parce qu'il représente un frein pour le plaisir sexuel tant chez la femme que chez l'homme. En dehors de cela, il faut savoir que les douleurs liées au vaginisme peuvent également intervenir pendant l'utilisation d'un tampon ou d'un examen vaginal. À cet effet, selon les spécialistes de santé, le vaginisme est le fruit de la contraction des muscles qui se logent autour de l'appareil génital féminin. Les mauvais reflex liés à la psychologie de la femme font également partie des causes de ce mal. En terme clair, la peur de se faire mal pendant un rapport sexuel provoque la contraction rapide des muscles du vagin. Ce qui augmente les risques de douleurs pendant la pénétration du pénis pendant les rapports sexuels. Des études ont montré que le vaginisme est sous plusieurs formes dont le vaginisme situationel, le vaginisme primaire et secondaire. Toutefois, il faut noter que l'anxiété, la ménopause, et même les traumatismes sexuels font également partie des causes du vaginisme. 

 

Quelques traitements pour soulager le vaginisme

 

Plusieurs personnes pensent que le vaginisme est un mal incurable. Mais retenez qu'il y a bien des traitements efficaces pour soulager voire même guéri le vaginisme. Ceci étant, pour soulager et éviter les douleurs vaginales, il est conseillé d'être relax pendant les rapports sexuels tout en évitant de vous faire des idées négatives. En dehors de cela, il faut dominer la peur ainsi que le stress. Pour si après avoir observé ces traitements et que les douleurs sont loin d'être terminées, il faut recourir à un sexologue.