Quel avenir pour le bitcoin, la monnaie numérique ?

Le bitcoin, le plus célèbre des crypto-actifs bat son record de 2017. Une hausse spectaculaire, qui ne doit pas faire oublier aux investisseurs et utilisateurs de ces monnaies numériques non régulées et sujettes à une forte volatilité et à un avenir incertain. Décryptage sur l’avenir de cette monnaie numérique avec une hausse de près de 200 % l’an.

Le bitcoin : des hauts et des bas

Créé en 2009, par Satoshi Nakamoto, le bitcoin avait au départ pour but d’être une monnaie purement libre. Une monnaie qui devrait permettre de payer directement en ligne sans passer par une quelconque institution financière. Mais dix ans plus tard, la fameuse monnaie a évolué et a attiré des millions d’utilisateurs. Toutefois pour ses détracteurs, le bitcoin ne peut pas avoir le statut d’une véritable monnaie. Car selon eux, il ne respecte aucune des trois qualités fondamentales d’une monnaie. Raison pour laquelle le bitcoin n’est pas et ne sera pas reconnu comme un moyen de paiement. Il est impossible d’acheter aujourd’hui directement des biens et services avec le bitcoin. Pour le meilleur ou pour le pire le système bancaire conventionnel ne reconnait toujours pas le bitcoin comme actif et n’offre pas de services liés aux crypto monnaies. Certaines banques traditionnelles tentent même de concurrencer ces nouvelles crypto-banques, qui essaient des faciliter le quotidien

Quel avenir pour le bitcoin si l’inflation débarque dans les années à venir ?

Le bitcoin a atteint de nouveaux sommets historiques, sur le marché. C’est plutôt étonnant, lorsqu’on pense qu’au début personne n’y croyait. Même s’il est à son début, le Cefi et le DeFi démontrent un potentiel énorme et un usage en forte croissance, alors que la gamme de ses services financiers devrait croitre courant les prochaines années. Cette nouvelle forme de services financiers permet notamment aux détenteurs de ne pas vendre leurs actifs en crypto-monnaie, à cause des capitaux qu’ils représentent. Il est cependant, pertinent que les investisseurs sachent qu’il n’y aura plus de 21 millions de bitcoins en circulation jusqu’en 2140, car tous les 4 ans, le nombre créé est réduit de moitié. Ce qui entraine un choc de l’offre qui favorise en théorie, une hausse de la valeur du bitcoin au fil des ans.