Covid-19 : où en est le monde avec les passeports sanitaires et vaccinaux ?

En cette ère de pandémie, nombreux sont ces pays qui réfléchissent à la mise en place d’un passeport sanitaire et vaccinal, pour relancer les déplacements internationaux. Mais ce document, serait-eil efficace pour une sortir de crise sanitaire ?

Quel est le but du passeport vaccinal ?

Sous forme papier ou électronique, le passeport vaccinal pourrait être consultable via une plateforme numérique standardisée de collecte et d’échange de données. Il servirait donc de preuve de vaccination interopérable et standardisée. Ce document, constituerait un premier pas vers une prévention contre la transmission du virus du Covid-19, selon l’explication donnée, par la présidente de la Commission européenne.

Les pays ayant adopté le passeport vaccinal

Les discussions sont toujours en cours sur les normes communes pour une reconnaissance mutuelle des certificats vaccinaux. La Belgique, les Pays-Bas, la France et l’Allemagne pensent qu’il est encore trop tôt pour envisager un tel procédé. Pour la France, par exemple, tant que la majorité des européens ne sont pas vaccinés, l’efficacité du certificat vaccinal est remise en cause. Mais par contre, pour les pays dont l’économie repose essentiellement sur le tourisme, le dispositif est soutenu. Ils le considèrent même comme étant un dispositif indispensable à instaurer avant la période estivale, qui est la grande saison du tourisme. Certains pays du nord comme le Danemark et le Suède ont déjà annoncé la mise en place d’un passeport vaccinal, pour les voyages à l’extérieur et les déplacements à certains lieux publics. Mais en France et un peu partout dans le monde, la question se pose encore quant à l’efficacité de ce passeport vaccinal. Ce document officiel au format électronique ou papier devra attester que son détenteur a effectivement reçu des injections d’un sérum contre le coronavirus, lui offrant la possibilité de voyager sans restriction sanitaire à l’étranger, fait polémique. Pour l’OMS, les passeports électroniques de vaccination ne constituent pas encore une garantie suffisante de protection contre la transmission du virus.

Le pour et le contre du passeport vaccinal

Ceux qui optent pour le passeport vaccinal y voient un moyen de revenir à la vie et de relancer l’économie mondiale. La relance économique mondiale, repose en grande partie sur l’efficacité des campagnes de vaccination, qui doivent être menées à l’échelle planétaire. Mais pour les détracteurs, ce document constitue une atteinte aux libertés individuelles