Podcast France Culture - De la sexualité féminine

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Lorsqu'un sexologue, une sociologue et une directrice de recherche du CNRS se rencontrent pour discuter de sexualité féminine, les échanges deviennent vite autant passionnants que passionnés. Philippe Brenot, psychiatre et sexologue, Nathalie Bajos, sociologue à l'INSERN et responsable de l'équipe Genre Santé sexuelle et Reproduction, ainsi que Janine Mozzus-Lavau nous offrent, avec beaucoup d'intelligence et de pudeur, des éclairages sur la sexualité féminine, ses empêchements et ses représentations sociales et culturelles.

Si, dans le cadre feutré de son cabinet de psychothérapeute, le psychiatre et sexologue Philippe Brenot fait face, au quotidien, à des personnes et des couples en difficultés sexuelles, Nathalie Bajos rappelle que ces personnes ne sont pas nécessairement représentatives de la société française. Plus éduquées, bénéficiant d'un capital culturel plus développé, elles ne représentent que 20% de l'ensemble de la population.
Lors de son étude sur la sexualité des Français, Nathalie Bajos n'a questionné pas moins de 12 000 personnes, pour en venir à la conclusion que si la sexualité en France a connu une spectaculaire évolution, le clivage entre la sexualité féminine et masculine demeure. Elle soulève aussi, à juste titre, les contraintes extrêmement fortes qui pèsent toujours sur la sexualité féminine ainsi que les stéréotypes de genre qui sont toujours d'actualité malgré l'évolution des mœurs. Une femme ayant plusieurs partenaires renvoie toujours une image de fille facile, alors que pour un homme, ce comportement est considéré comme normal. Et malgré l'évolution des mœurs, ce stéréotype demeure parmi les jeunes générations.
Ils s'attaquent aussi au mythe auquel plus de 2/3 de la population adhèrent, selon lequel les hommes auraient plus de besoins sexuels que les femmes. Idée fausse, mais dont la croyance permet d'expliquer et de faire perdurer de nombreuses inégalités. Inégalités sociales, sexuelles, conjugales, professionnelles, toutes ces inégalités se retrouvent jouées dans la sexualité actuelle de chacun.

Un entretien passionnant où des hypothèses, ou pistes de travail, concernant les difficultés sexuelles que rencontrent de nombreuses femmes (désir, plaisir, fantasmes, etc) sont avancées et qui se finit sur une touche humoristique lorsqu'un chroniqueur de l'émission révèle les chiffres d'un sondage liant sexualité et partis politiques !

Durée 45 minutes

Ajouter un commentaire