La fusion amoureuse

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

la fusion amoureuse - tomber amoureuse - l'amour - la femme et l'amour

Lorsque la nouvelle relation amoureuse éclot, l'illusion d'un absolu enfin atteint nous envahit. Le monde extérieur et l'autre (eh oui !) disparaissent avec. C'est le temps de la fusion amoureuse. Soutenue, voire fortement favorisée, par la biologie de l'état amoureux. Nous ne formons alors plus qu'un. Nous donnons naissance à l'entité couple, prêt à accueillir l'enfant à naître.
Phase inhérente de la nouvelle relation amoureuse, la fusion amoureuse n'est malheureusement, dans la majeure partie des cas, qu'une fusion infantile où les illusions dominent et dont le réveil risque de se faire avec plus ou moins de fracas lorsque les effets de la biologie humaine s'évaporeront et que la réalité fera de nouveau surface.

Fusion amoureuse : pourquoi c'est si bon ?

La biologie amoureuse

Lorsque nous sommes face à celle ou celui avec qui nous souhaitons sauter le pas pour une vie à deux, nous savons (le plus souvent inconsciemment) que l'autre correspond exactement à ce que nous cherchons. Alors la biologie amoureuse se met en branle. Notre cerveau est détourné de son tracé quotidien.
Aujourd'hui nous voyons avec un peu plus d'exactitude ce qui se passe dans un cerveau amoureux. Les nouveaux messages envoyés concourent tous à un même but : celui de permettre la vie à deux, ou du moins le temps de procréer.

Le souvenir de la fusion originelle

Car dans cette fusion, c'est la fusion originelle, la fusion symbiotique, que nous retrouvons. La fusion de nos premiers temps, remontant à la période intra-utérine . Une époque où nous nous sentions un avec la mère, une époque où la notion d'un autre séparé n'existait pas encore. Et cet état, engrammé dans nos mémoires les plus archaïques, se retrouve réactivé par cette nouvelle relation amoureuse.

Un élan à ne former qu'un

Le concept d'altérité s'efface devant la notion d'absolu. L'un et l'autre ne se différencie plus. Et autour de ce « un », plus rien n'existe. Nous sommes comme happées par cet élan plus fort que soi. Comme le circuit d'une dépendance à une drogue, nous en demandons encore plus, nous ne pouvons nous en rassasier.
Tous les espoirs sont alors permis, quitte à faire fi de la réalité et de ce que peut nous avoir montré l'autre de lui. La fusion amoureuse nous permet de cultiver les rêves les plus fous. « C'est lui, c'est moi, c'est nous ! Et maintenant nous vivrons heureux pour toujours ! ».

Un monde d'illusion

Malheureusement, il s'agit ici d'un leurre que nous entretenons. Car cet état fait partie des débuts de la relation amoureuse. En effet, l'état amoureux est un état subi, où nos capacités humaines sont assujetties aux pouvoirs de la biologie humaine.
Et bien que la fusion amoureuse ait son intérêt dans la rencontre amoureuse, car elle permet de consolider l'intimité conjugale, la fusion amoureuse infantile apporte son lot de méfaits à la future relation de couple.

Les méfaits de la fusion amoureuse

Une relation infantile

Sans doute son principal méfait. En rejouant la fusion originelle, symbiotique, c'est le parent qui prend place dans nos inconscients. Pas un autre. Alors quand la magie de l'amour s'envole, on découvre amèrement que cet autre, que nous voulions comblant, ne l'est pas. Tout simplement car personne ne peut réparer nos blessures à notre place. Nous nous retrouvons donc, seules, devant tous nos besoins infantiles insatisfaits, nos colères, nos manques, nos frustrations.

Les blessures de l'enfance

L'autre, pour ce qu'il est, oublié dans la fusion amoureuse, se retrouve alors affublé du rôle de guérisseur potentiel de nos blessures infantiles. Et nous nous retrouvons nous-mêmes dans la position d'être responsables de guérir les blessures de l'autre. Nous sommes devenues aussi son parent. Chacun est alors coincé dans les jeux de l'autre.
De plus, puisque l'on choisit son partenaire par rapport à ses schémas affectifs, il y a de fortes chances pour que l'autre ressemble au parent avec qui nous avons besoin de rejouer le scénario. Ou au moins qui nous permet de le faire ! Alors, comme le parent incapable de combler les besoins de son enfant, il y a toutes les chances de se choisir un partenaire qui n'en soit pas plus capable. Et qui, au contraire, nous fasse revivre ces blessures de façon incessante.

Le refus de la solitude

Un deuxième méfait est le déni de la solitude inhérente à la condition humaine que la fusion amoureuse infantile permet de cultiver. Mais que nous le voulions ou non, nous demeurons seules, des individus séparés, même mariés. Et accepter de grandir, c'est accepter cet état de fait.

Une absence d'altérité

Un autre méfait de la fusion amoureuse infantile, et pas des moindres, est le déni que le couple se constitue de deux individualités bien séparées. La fusion amoureuse exige, du haut de son absolu, que les deux individus ne deviennent plus qu'un, qu'ils fusionnent. L'altérité d'un autre différent de soi s'efface pour répondre aux besoins de l'illusion que nous ne sommes qu'un. Le moi et toi disparaissent au profit d'un nous indifférencié.

Une réalité difficile à vivre

La réalité, quant à elle, finit par rattraper les tourtereaux et les confronte de nouveau à leur réalité et leurs manques, au fait que nous demeurerons toujours deux individualités bien séparées. Et quand les temps sont revenus de se confronter au réel, l'altérité a dû mal à prendre sa place. Car l'autre est devenu et demeure une partie de nous-mêmes.

Comment se sortir de cette fusion infantile ne menant qu'à une impasse affective ? Il ne nous reste plus qu'à grandir, guérir notre enfant intérieur, pour enfin pouvoir aborder un autre avec toute la dimension qu'il suppose. Tomber amoureuse sans chercher à faire revivre nos blessures infantiles. Accepter le fait d'être seule pour enfin pouvoir être à deux. Se fabriquer une belle réalité plutôt que cultiver les illusions qui nous maintiennent dans nos souffrances, nous fermant la porte à une guérison possible.

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

style="display:inline-block;width:320px;height:100px"
data-ad-client="ca-pub-5211603583084742"
data-ad-slot="5003539515">

Ajouter un commentaire