Les 10 principes masculins de base pour comprendre les hommes !

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

10 principes masculins - masculin feminin - célibat - la femme et l'amour

Lorsque trois amis, un avocat, un médecin et un expert-comptable, se rendirent compte, au fil de leurs discussions sur leurs expériences amoureuses, que la plupart des femmes ne comprenaient décidément pas grand-chose à la gent masculine, ils décidèrent de briser l'omerta masculine et de lever le voile sur le fonctionnement des hommes. Ainsi, le livre « Ce que veulent les hommes » vit le jour.
Écrit sans langue de bois, ils nous révèlent dix principes de base auxquels les hommes répondraient et que les femmes devraient connaître afin de les aider à se frayer un chemin vers leur cœur. S'ils mettent à mal certaines croyances, ils n'hésitent pas à en dénoncer d'autres, même si ces dernières ne les montrent pas nécessairement sous leur meilleur jour !

1 – Les femmes sont plus intimidantes qu'elles ne le pensent !

Eh oui ! Sous leurs aspects d'hommes forts, pouvant aller jusqu'à afficher une arrogante estime d'eux-mêmes, les hommes se sentent pourtant en proie à de sérieux doutes sur leur capacité à faire face à une « insuffisance » à laquelle une femme pourrait les renvoyer.
S'ils peuvent affronter sans mal un combat de rue, ou bien un adversaire professionnel, lorsque l'on en vient à la gent féminine, les hommes seraient davantage dominés par les incertitudes et un grand sentiment d'insécurité. Comme le disent les auteurs, les femmes « ont la faculté de nous rendre forts ou de nous démolir. Pas étonnant, alors, qu'au moment de choisir une compagne pour la vie, nous nous montrions soudain aussi méfiants que des tigres. »

2 – Les hommes apprécient les femmes qui prennent l'initiative

Sachant le sentiment d'insécurité et d'incertitude qui les anime lors de la rencontre amoureuse, les hommes apprécient lorsque la gent féminine leur montre qu'elles sont intéressées. Un regard, un clin d’œil, un sourire, suffisent généralement aux hommes pour qu'ils comprennent qu'ils ont le feu vert et qu'ils peuvent aborder la femme sans risquer de se faire rejeter.
Les auteurs s'accordent à dire que si une femme trop sûre d'elle peut provoquer un sentiment de menace chez eux, ils apprécient volontiers une femme qui sait non seulement ce qu'elle désire, mais qui assume aussi ses choix.

3 – Les hommes n'aiment pas les complications

Si la réserve d'une femme et ses mystères peuvent attiser le désir d'un homme, il n'en va pas de même de ces femmes qui jouent les coquettes inaccessibles. Car, s'il est vrai que l'on désire toujours ce que l'on ne peut pas avoir, et que le jeu du chat et de la souris peut être amusant un temps, le risque du jeu est de devenir la proie à avoir plutôt que la personne à connaître. Quand ceux-ci ne sont pas lassés par ces minauderies avant même que le jeu n'ait commencé.
D'après les auteurs, « une femme qui fait trop de manières et joue sans cesse un rôle ne se donne même pas la chance de réussir auprès d'un type super. » Être vraie est, selon eux, la meilleure stratégie à adopter, en tenant compte de la prudence qu'il est nécessaire de cultiver lors de la rencontre. Les hommes préféreraient donc les femmes qui cultivent sincérité et prudence, aux minauderies et aux déballages intimes en tous genres.

4 – Les hommes ont tendance à profiter des femmes qui les laissent faire

Les auteurs admettent que la plupart des hommes, si ce n'est tous, ont tendance à profiter des femmes trop soumises ou qui s'évertuent à répondre à leur moindre caprice. Lorsque la femme cultive ce genre d'attitude, les hommes, non seulement, en profitent, mais ils ne seront jamais les premiers à mettre le holà. Tant qu'il y a de l'eau à la source, les hommes auraient tendance à continuer à s'y abreuvoir. Selon eux, trop de femmes pensent encore qu'elles doivent tout passer à un homme pour le garder. S'ils font perdurer une situation, cela ne signifie pas pour autant qu'ils envisagent de passer leur vie avec cette même personne. Les auteurs conseillent d'ailleurs aux femmes de demander clairement à leur partenaire potentiel les intentions qu'ils ont à leur égard et de partir s'il s'avère que les attentes ne sont pas les mêmes.

5 – En matière de sexe, les hommes croient à la règle du « deux poids, deux mesures »

Si la plupart des hommes sont aujourd'hui partisans de l'égalité des sexes, les auteurs reconnaissent volontiers qu'en matière de sexualité, les hommes n'accorderaient pas la même liberté sexuelle aux femmes. En effet, lorsqu'il s'agit de dresser le portrait de la « femme idéale », ils se montreraient encore très conservateurs et idéalistes.
Les trois compères conseillent donc aux femmes d'avoir un peu de retenue dans un lit, surtout en début de relation. Cette prudence sexuelle permettrait aussi aux femmes d'écarter les hommes qui sont plus dans une recherche sexuelle qu'autre chose et forcerait quelque peu les hommes à s'intéresser à l'esprit de la femme qui se tient devant eux.

6 – Tenter d'attiser sa jalousie se retournera contre vous

Selon les auteurs, « la simple idée de n'être pas les meilleurs est pour les hommes une véritable torture mentale. » Un homme sera plus enclin à abandonner la femme qui lui fait vivre ce genre de tourment, même si celui-ci s'avère être un parfait compétiteur dans de nombreux domaines !
Les auteurs précisent que les hommes possessifs sont des hommes qui manquent de confiance en eux. Si calmez ses craintes ne suffit pas à le rassurer, qu'il fait preuve de tyrannie et cherche par tous les moyens à limiter la liberté de sa partenaire, les auteurs conseillent à ces femmes de partir le plus vite possible.

7 - Les hommes sont naturellement enclins à coucher avec de nombreuses femmes

Si les hommes cultivent la croyance que la monogamie n'est pas une affaire d'hommes, les auteurs abordent aussi leur grande difficulté à affronter la rupture amoureuse. Selon eux, si certains hommes parviennent à demeurer fidèles à leur partenaire, beaucoup d'entre eux le seraient surtout par crainte d'une rupture amoureuse.
Nous nous devons pourtant de préciser que la polygamie est plutôt une histoire d'humanité plutôt qu'une histoire d'hommes. Malgré ce que beaucoup en pensent, la fidélité n'est pas plus dans le code génétique féminin que masculin. La fidélité des femmes s'appuierait plus sur des raisons culturelles que biologiques ! Si fidélité, il y a !

8 – Les hommes ont du mal à interpréter le discours des femmes

Si les femmes ont tendance à vouloir discuter de leur relation, les hommes seraient avant tout des pragmatiques dans l'âme. Ils préféreraient les questions claires aux longues conversations qu'ils perçoivent le plus souvent comme une série de plaintes et de remontrances sans but précis. Les auteurs conseillent aux femmes de ne pas accabler leurs hommes de longs discours et de remontrances et de préférer les demandes claires. En résumé, leur dire ce qu'il faut qu'ils fassent serait à privilégier aux longues discussions qui leur expliquent pourquoi leurs comportements dérangent. Rester succinctes et claires serait la voie royale pour s'assurer une relation harmonieuse selon eux.

9 – Les hommes préfèrent vivre l'intimité plutôt que d'en parler

D'après les auteurs, ce n'est pas l'intimité que les hommes redoutent, mais le fait d'afficher leur vulnérabilité. Parler de leurs émotions et sentiments ne serait pas leur fort. Les marques d'amour et d'affection passeraient par leurs actes. Leurs attentions et actions envers leur compagne équivaudraient aux longues tirades romantiques.

10 – Le chemin vers le cœur d'un homme passe par son ego

Les hommes, selon les auteurs, épousent des femmes qui leur sont loyales et qui les soutiennent. Des femmes qui sont à leurs côtés, qui se posent en alliées.
Loin de rechercher la fausse flatterie, les hommes seraient pourtant des créatures à l'ego fragile qui ont besoin de savoir qu'ils rendent une femme heureuse. « Pensez à l'expression de son visage lorsqu'il vous apporte des fleurs. Il n'est pas seulement ravi de faire plaisir à la femme qu'il aime, il veut être certain qu'il peut et qu'il sait vous faire plaisir. Alors, ayez pitié de lui et ne manquez pas de le lui faire savoir lorsque c'est le cas ! », nous disent les auteurs.

À méditer...

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

style="display:inline-block;width:320px;height:100px"
data-ad-client="ca-pub-5211603583084742"
data-ad-slot="5003539515">

Ajouter un commentaire