Le hasard existe-t-il en amour ?

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

Le hasard existe-t-il en amour? - rencontre - états d'esprit

«Si Monsieur Frustré sexuel va en soirée, il y rencontrera toujours Mademoiselle frigide, jamais Mademoiselle nymphomane ! Et il n'y aura jamais d'erreur.» Telles furent les paroles prononcées par Boris Cyrulnik lors d'une conférence sur la rencontre amoureuse à Paris, il y a quelques années.
A travers la multitude de nos rencontres amoureuses, force est de constater que l'alchimie qui nous fait tomber amoureuses est rarement au rendez-vous. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il n'y a pas de hasard dans la rencontre amoureuse ! Tomber amoureuse est avant tout une révélation ! Et cela demande plus qu'une belle rencontre, tomber amoureuse demande qu'une certaine magie s'opère : la magie de la reconnaissance.

Un langage inconscient

Même si nous fantasmons sur ce beau ténébreux que nous croisons tous les jours, un temps passé avec lui nous ferait vite réaliser que cette magie n'est pas au rendez-vous. Pourtant, cet autre, peut-être si banal, fera battre la chamade à notre cœur, provoquant papillons et frissons. Pourquoi ? Car cet autre si banal ne l'est pas pour nous. « Il nous parle », comme on peut se dire parfois. Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Tout simplement qu'il est porteur de traits fondamentaux que nous reconnaissons, dont nous sommes demandeuses ( bons ou mauvais ).
Traits invisibles à l’œil nu, ils relèvent d'un langage qui n'est pas nécessairement verbal. Un geste, une voix, une allure, une odeur, une attitude, un regard, quelques molécules vont suffire à faire chavirer notre cœur. Lors d'une nouvelle rencontre amoureuse, tout un langage d'inconscient à inconscient s'opère. Mais que se disent nos inconscients ?
Pendant une rencontre, que celle-ci soit amoureuse ou non, une multitude d'informations nous parviennent. Or, dû à son fonctionnement, le cerveau ne peut traiter consciemment qu'une infime partie de ces informations. Toutes les autres informations, loin de passer à la trappe, sont tout de même perçues et intégrées. Ainsi, pendant une rencontre, alors que nous parlons à cet autre, toute une communication non verbale a lieu, sans que nous en ayons conscience.
Dans son livre « l'amour de A à XY», la neurobiologiste Lucy Vincent nous explique que le cerveau, inconsciemment, décèle, par exemple, la présence de certaines molécules chez l'autre, le rendant plus attirant. Ces molécules n'ont pourtant pas d'odeurs, ne sont pas visibles. Mais le cerveau, lui, est capable de les reconnaître et influence notre jugement. Autant dire que dans la rencontre amoureuse, rien n'est laissé au hasard. Comme un radar, notre cerveau, nos mémoires vont nous diriger, inconsciemment, vers un autre, porteur de traits qui nous ressemblent.

Des traits qui nous parlent

Et c'est dans nos premiers attachements qu'il faut chercher la réponse. Les échanges, les premiers soins reçus par notre mère, les interactions vécues en bas âge... Tous ces ingrédients vont former une sorte de schéma affectif. Nos inconscients vont chercher, au travers de nos rencontres, à allumer les lanternes de nos mémoires affectives, émotionnelles. Et plus de lanternes seront éclairées, plus les chances de tomber amoureuse vont augmenter. Il n'y a donc pas de hasard en amour, juste des feux de joie qui illuminent nos mémoires et donnent de l'importance à cette rencontre plutôt qu'à une autre.
Dans son livre, « sous le signe du lien », Boris Cyrulnik écrit sur la rencontre amoureuse que « L'implosion amoureuse survient lors des retrouvailles où la familiarité des sens reconnus nous apaise et nous comble ». Si nous avons le sentiment que le hasard ou la chance a placé cet autre sur notre route, la réalité est tout autre. Au milieu d'une foule, notre inconscient, comme la tête chercheuse d'un missile, repérera les personnes porteuses de traits que nous sont familiers, nous faisant remarquer certains et passer à côté de milliers d'autres.

Quant aux individus porteurs de traits dont nous sommes en demande, ces gens-là susciteront chez nous une telle attraction, que nous ne pourrons faire autrement que de partir à leur rencontre. Nous serons comme « aimantés », allant jusqu'à provoquer une implosion intérieure.
Toute rencontre est donc le résultat d'une reconnaissance. La reconnaissance de traits dont nous sommes demandeurs. Des traits qui nous permettront de vivre, ou revivre certains types de liens. La rencontre amoureuse est en cela plus une révélation de soi à soi que la rencontre d'un autre.

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

style="display:inline-block;width:320px;height:100px"
data-ad-client="ca-pub-5211603583084742"
data-ad-slot="5003539515">

Ajouter un commentaire