Choix du partenaire

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

En amour, caractéristiques pour choisir son partenaire - le célibat - la femme et l'amour

Intelligent, sens de l'humour, aventurier, indépendant, tendre, protecteur, brun ou blond, les qualificatifs ne manquent pas lorsque l'on en vient à dresser le profil du partenaire amoureux idéal.
Si les critères de sélection diffèrent d'un individu à l'autre, il existerait pourtant des caractéristiques non conscientes que chaque sexe utiliserait, sans même s'en rendre compte, pour choisir son partenaire. En tout cas, c'est ce que révèlent des études menées par des ethnologues en la matière.
Mais quelles sont ces caractéristiques inconscientes ? Le psychiatre Patrick Lemoine nous révèle, dans son livre « Séduire », une petite liste de ces critères inconscients, selon que nous sommes une femme ou un homme.

Quels sont les critères féminins pour choisir un partenaire ?

- Être visiblement en bonne santé. Comment peut-on deviner la santé d'un individu en regardant seulement son visage ? Si moult signes peuvent nous renseigner à ce sujet, c'est la symétrie du visage qui serait le critère choisi. S'il est dit que la symétrie est signe beauté, ce critère de « beauté » serait, avant tout, le garant d'un bon patrimoine génétique. Eh oui, la bonne santé rend beau !
- Être plus grand que le partenaire. Selon certaines études, il existerait des mensurations idéales qui feraient chavirer le cœur de la femme plus sûrement que d'autres (ou, du moins qui seraient plus à même de provoquer une excitation sexuelle). Le profil masculin idéal serait de posséder de larges épaules, tout en conservant une taille raisonnablement fine, en plus de dépasser le partenaire de quelques centimètres.
- Être intelligent, ambitieux et travailler dur. Ces critères seraient des indices qui permettraient de rassurer la femme quant à la capacité de travail du partenaire potentiel. En cas de grossesse et de naissance, la femme garantirait ainsi un nid douillet à son enfant.
- Prouver sa stabilité émotionnelle, sa maturité, sa gentillesse, son respect et inspirer confiance. En résumé, tous les indices permettant d'envisager une vie de couple sereine et épanouissante !
- Être généreux et prouver sa volonté de s'engager affectivement et financièrement dans le temps. Voici encore des garants de sécurité pour pouvoir envisager de fonder une famille.
- Être gentil avec les bêtes. Et oui messieurs, être gentil avec les animaux serait une chose que la gent féminine prendrait en compte ! Peut-être appliqueraient-elles l'adage « qui n'aime pas les bêtes, n'aime pas les hommes ! » Toujours est-il que le comportement des hommes, en face de petites créatures sans défense, aurait son importance pour les femmes !
- Avoir un bon statut social et un solide compte en banque. Voici encore un critère garantissant à la future progéniture un avenir des plus cléments. Lors d'une expérience menée auprès de femmes, on a pu remarquer que le statut financier de l'homme allait jusqu'à influer sur la perception de son physique par les femmes. L'argent aurait le pouvoir de rendre plus beau ! (voir le documentaire « pour une nuit ou pour la vie dans la rubrique vidéo. Édifiant !)
- Avoir été vu précédemment en compagnie de belles jeunes filles. La compagnie de belles jeunes filles indiquerait non seulement la capacité de l'homme à plaire aux femmes, mais aussi qu'il aurait plus de chances d'être un partenaire satisfaisant. Si de belles jeunes femmes le choisissent, c'est qu'il doit bien y avoir une raison !

Quels sont les critères masculins en matière de femme ?

- La symétrie du visage. Comme les femmes, les hommes décideraient en quelques secondes de la beauté d'un visage. Et tout comme ses congénères féminines, ce critère servirait aux hommes à cerner la santé de la femme.
- Avoir une peau claire, sans tâches, sans boutons, sans rides et sans poils. Les hommes accorderaient un certain poids à la peau des femmes. Tout simplement, car la peau est un excellent indicateur non seulement de santé mais aussi de jeunesse, donc de fécondité.
- Des yeux pétillants. Signe de jeunesse et de vie, des yeux pétillants exerceraient une forte attraction sur la gent masculine. Sans parler des pupilles dilatées perçues comme preuve d'un certain désir sexuel envers eux.
- Des lèvres pleines, charnues et bien rouges. Les lèvres sont aussi de bons indicateurs de jeunesse, donc de fécondité. Le volume des lèvres a tendance à s'amincir avec l'âge. Quant au rouge des lèvres, comme les pupilles dilatées, il fait partie de la panoplie des signes énonciateurs de désir sexuel. Rien d'étonnant donc que les femmes se couvrent les lèvres de rouge pour se jouer de ce jeu d'attraction. Artifice utilisé depuis déjà de longs siècles!
- Des cheveux brillants et lustrés. La chevelure féminine a toujours eu une place de choix lorsque l'on en vient à parler du « sex appeal » féminin. Signe de santé et de jeunesse, des cheveux longs et brillants en ont toujours fait craquer plus d'un !
- Une taille fine, une poitrine avantageuse et des hanches pleines. Eh oui, le fameux 90 – 60 - 90 n'est pas un mythe, mais correspondrait bien à l'anatomie de la femme idéale. Si la taille fine sert souvent d'indice de jeunesse, la taille de la poitrine et des hanches, seraient, en revanche, plus à rapprocher de la capacité à enfanter de la femme.
- Plus jeune et de bonne réputation. Encore une fois, assurer sa descendance serait, comme pour la femme, au cœur des critères inconscients de sélection ! Une bonne réputation permettrait à l'homme de s'assurait que l'enfant serait tout simplement bien le sien !

- Une bonne santé, douce et gentille. En résumé, une femme qui assurerait un bon patrimoine génétique au futur enfant et une femme que l'on peut imaginer, sans peine, comme la mère de ses enfants. Une mère aimante et douce.

À la vue de ces critères, si la femme a tendance à favoriser sa sécurité et celle de sa progéniture, l'homme, quant à lui, avantagerait plus la jeunesse, signe de fécondité. Il va sans dire, que ces caractéristiques sont ensuite à rapprocher de sa propre histoire, ses filtres, ses schémas affectifs, son statut social et de son propre patrimoine génétique. Car, dans le domaine de la rencontre amoureuse, l'adage « qui se ressemblent, s'assemblent » aurait tout l'air de prévaloir !

Livre(s) conseillé(s)

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

style="display:inline-block;width:320px;height:100px"
data-ad-client="ca-pub-5211603583084742"
data-ad-slot="5003539515">

Ajouter un commentaire