Le cerveau au masculin

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

le cerveau au masculin - la relation - la femme et l'amour

Si deux cerveaux étaient présentés à des scientifiques, seraient-ils capables de dire s'il s'agit du cerveau d'un homme ou d'une femme ? D'après la fondation DANA, institut scientifique rassemblant les recherches et découvertes sur le cerveau, la réponse est oui !
Bien que les deux sexes produisent les deux hormones sexuelles, la présence de l'hormone mâle, l'androgène (dont la testostérone), est nettement supérieure dans le cerveau masculin. Lors d'expériences faites sur des animaux, on remarque que ces hormones ont un effet sur les comportements. L'éthique ne permettant pas ce type d'expérience sur les humains, il faut nous contenter de l'imagerie du cerveau. Mais ces images ont montré des différences notables entre un cerveau masculin et un cerveau féminin.

Les différences hommes femmes

Comme tout résultat d'expériences menées sur un certain nombre de sujets, les conclusions sont basées sur des moyennes. Ainsi certaines femmes fonctionneront plus comme des hommes, et des hommes comme des femmes. Les résultats ne se veulent pas sexistes, Juste des tentatives pour essayer de répondre à la question « Qui suis-je ? » et « pourquoi je suis ce que je suis ? »
Des expériences relatées dans des magazines scientifiques ont montré des différences entre hommes et femmes dans l'accomplissement des tâches. Ainsi les femmes ont un fonctionnement plus symétrique entre les deux hémisphères du cerveau. Elles font aussi appel à plus de neurones que les hommes lors de la résolution de tâches. Peut-être est-ce pourquoi une femme peut plus facilement accomplir deux tâches en même temps !
En ce qui concerne les fonctions du langage, cette même symétrie est retrouvée chez les femmes. Contrairement à l'homme qui fait plus appel à l'hémisphère gauche (logique, résolution de problèmes). Peut-être cela explique une problématique de couple largement répandue où le besoin de communication de la femme n'est pas comblé !
Le sens de l'orientation a aussi été examiné. L'imagerie a révélé que les hommes et les femmes n'utilisaient pas les mêmes stratégies derrière un volant. Les régions du cerveau utilisées ne sont pas les mêmes quand il s'agit de stratégie visio-spaciale.
Au jour de ces découvertes, certains comportements que l'on retrouve dans la vie quotidienne trouvent un début d'explication. Mais ces résultats soulèvent un autre questionnement, celui de l'inné ou de l'acquis.

Inné ou acquis ?

À cette question, il n'y a pas de réponse. Car le fonctionnement des cellules nerveuses du cerveau n'est pas qu'affaire de génétique mais aussi de stimulations, d'apprentissage.
Pour les scientifiques, ces différences seraient le résultat de l'évolution humaine, de la répartition des tâches entre hommes et femmes pendant des centaines de milliers d'années.
Et cette répartition des tâches s'explique par des données biologiques. La femme enfante et c'est elle qui est en mesure de fournir le lait nécessaire à la vie du bébé. L'homme avait pour responsabilité de veiller à la sécurité et fournir la nourriture nécessaire à leur survie.
La chasse est une activité qui améliore les stratégies visio-spatiales, ainsi que la résolution de problèmes pratiques.
La femme, quant à elle, se retrouvait en charge de l'éducation du nouveau-né et de la vie sociale au foyer, ce qui favorise le développement du langage et l'attachement au détail.
Cela pourrait expliquer, selon le psychiatre P. Lemoine, pourquoi, en matière de séduction, les hommes se pâment devant « l'allure d'une femme globalement séduisante, alors que la femme détecte le détail qui tue ou qui fait chavirer. »
Ainsi ces différences trouveraient ses origines dans les conditionnements sociaux. Si tel est le cas, rien ne nous empêche de penser que de nouveaux conditionnements modifieraient la donne. Puisque les connexions des cellules nerveuses du cerveau sont malléables et capables de s'adapter. À condition de s'en donner l'occasion et surtout le temps !

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

style="display:inline-block;width:320px;height:100px"
data-ad-client="ca-pub-5211603583084742"
data-ad-slot="5003539515">

Ajouter un commentaire