7 idées reçues sur les hommes … à oublier !

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

7 idées sur les hommes - rencontre- masculin féminin - Etats d'esprit

Lorsque l'on en vient à parler de la gent masculine, les qualificatifs pour la décrire ne manquent pas et, les hommes se retrouvent ainsi affublés de mythes qui ont fini par les définir. Infidèles, phobiques de l'engagement, agressifs, plus portés sur le sexe que la gent féminine...Mais ces mythes sur les hommes, s'avèrent-ils vraiment justifiés ?
Si pendant longtemps, l'homme et la femme avaient, chacun, des rôles sociaux bien définis, aujourd'hui, entre les débats sur la théorie des genres et l'émancipation des femmes, les choses ne sont plus aussi claires qu'avant et les rôles ne sont plus aussi définis. Il serait donc peut-être grand temps de se libérer de certaines idées reçues sur la gent masculine !

1 – Les hommes sont infidèles !

Voici certainement l'un des mythes sur les hommes des plus tenaces ! Depuis des siècles, on nous surine, un peu partout, que l'homme est polygame par nature. Or, ce n'est pas l'homme qui est polygame par nature mais l'Homme, dans le sens de l'humanité. Bien sûr, cela a bien arrangé la gent masculine de se réserver ce droit, mais il s'avérerait que la femme n'est pas plus faite pour la monogamie que l'homme. Mais, pour des raisons sociales, culturelles et filiales, la femme s'est vite retrouvée réduite à une monogamie qu'on lui voulait naturelle.
La dernière grande étude faite sur le comportement sexuel des Français nous apporte quelques éléments qui mettent profondément à mal cette croyance. Ainsi, si 34% des hommes reconnaissent avoir déjà eu deux relations en parallèle contre 24% des femmes, au cours de leur vie, à nombre de partenaires identiques (plus de 5 au cours de la vie entière), les femmes se révèlent être même légèrement plus infidèles que les hommes !

2 – Les hommes sont moins sentimentaux que les femmes !

Certainement la plus fausse de toutes les croyances sur les hommes ! En effet, les études révèlent, non seulement que les hommes tomberaient amoureux plus souvent que les femmes, mais aussi beaucoup plus rapidement. Selon la chercheuse américaine Helen Fisher, les hommes tomberaient plus vite amoureux pour des raisons biologiques. Selon ses études, les hommes tomberaient amoureux en moyenne au bout de trois mois de relation contre cinq mois pour les femmes.
Selon la professeure Mélanie Bartley, les hommes auraient aussi beaucoup plus de mal que les femmes à se remettre d'une rupture amoureuse. Ce qui pourrait expliquer la croyance suivante.

3 – Les hommes sont des phobiques de l'engagement !

Rien n'est plus faux ! Tout comme les femmes, les hommes rechercheraient tout autant une relation exclusive et à fonder une famille. S'autorisant depuis toujours à avoir plus de partenaires intimes que les femmes, les hommes, il est vrai, ne souhaitent pas s'engager avec toutes les femmes qu'ils rencontrent. De plus, ayant plus de difficultés à rompre et vivre la rupture, ils seraient juste plus précautionneux que les femmes !

4 – Les hommes ne pensent qu'à ça !

Si les hommes se montrent plus réceptifs aux stimuli visuels, il s'avérerait que les hommes ne pensent pas plus au sexe que les femmes, ou que les femmes ne pensent pas moins au sexe que les hommes. Il en irait de même pour ce qui est des besoins sexuels réputés faussement plus importants chez l'homme que chez la femme. Nous serions dotés, hommes et femmes, des mêmes besoins en la matière, mais tout celà serait vécu dans une société toujours plus permissive envers les hommes qu'envers les femmes. Les études sur les comportements sexuels ont d'ailleurs montré que beaucoup de femmes en couple estiment n'avoir pas assez de rapports sexuels.

5 – Les hommes sont plus agressifs que les femmes !

S'il est vrai que les hommes expriment plus facilement leur agressivité par le physique, les femmes auraient tout autant recours à l'agressivité, mais l'exprimeraient plus volontiers par les mots. Certes, avec des armes différentes, les femmes seraient pourtant tout aussi agressives que les hommes De nombreuses études sur les violences domestiques révèlent d'ailleurs que les femmes initialiseraient la violence au sein du couple autant que les hommes. Si les coups physiques peuvent être meurtriers, les insultes sont tout autant assassines, bien qu'elles, elles ne laissent pas de marques !

6 – Les hommes cherchent une histoire d'un soir, les femmes une histoire d'une vie !

Dans une société où le libertinage a toujours été une histoire d'hommes, les femmes ont été pendant longtemps soumises aux diktats sociaux, qui voulaient d'elles des comportements vertueux et pieux. Avec leur émancipation, les femmes se sont octroyé la liberté de jouir de leur corps autant que les hommes. Mais les écarts demeurent. Malgré le développement de la culture du « hook up » (coup d'un soir), les femmes, selon l'enquête CSF, auraient 4,4 partenaires sexuels en moyenne au cours de leur vie, contre 11,6 pour les hommes. Statistiquement, il y a donc plus de chances de rencontrer un homme à la recherche d'une aventure éphémère, qu'une femme étant dans cette même disposition d'esprit. Mais la femme s'autorisant de plus en plus de libertés, il y a de fortes chances pour que les femmes deviennent les égales de l'homme dans ce domaine et qu'autant de femmes que d'hommes finissent par s'autoriser des aventures sans lendemain.

7 – Perversions, pédophiles, la criminalité sexuelle est une affaire d'hommes !

Si les scandales sexuels sont toujours rattachés à la gent masculine, cela ne veut pas dire que la criminalité sexuelle ne soit qu'une affaire d'homme. On estime le pourcentage de femmes parmi les pédophiles à 10% et beaucoup d'experts avancent l'idée selon laquelle ce pourcentage devrait être plus élevé. Tout simplement, car les cas de criminalité sexuelle (viols, pédophilie,etc...) incriminant des femmes seraient beaucoup moins dénoncés. Honte sociale, peur de ne pas être écoutés ou crus, les hommes victimes de maltraitance de la part des femmes auraient tendance à garder le silence. Alors si des hommes peuvent commettre des actes plus que répréhensibles, gardons à l'esprit que les femmes peuvent faire preuve d'autant de cruauté !

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

style="display:inline-block;width:320px;height:100px"
data-ad-client="ca-pub-5211603583084742"
data-ad-slot="5003539515">

Ajouter un commentaire