Bridget Jones, Folle de lui - Helen Fielding

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon
Bridget Jones, Folle de lui - Helen Fielding - livre - etats d'esprit

Que faire lorsque votre toy boy fête ses 30 ans le soir où votre meilleure amies célèbre ses 60 ans? Est-il moralement condamnable d'aller chez le coiffeur quand vos enfants ont attrapé des poux? Est-ce mal de tricher sur son âge sur les sites de rencontre?

Confrontée à ces graves problèmes, et à quelques autres non moins angoissants, Bridget relève courageusement le défi d'élever seule deux jeunes enfants, d'apprendre à maitriser tweets et textos et, surtout, redécouvre sa sexualité à l'heure de - aïe ! le mot fâche - l'âge mûr.

A la fois tendre, touchant, mélancolique et absolument hilarant, le retour tant attendu de notre Anglaise préférée.

Notre avis

Après quinze ans d'absence, la célèbre britannique fait son « come back » chez les libraires. Si sa créatrice, Helen Fielding, n'envisageait pas d'écrire sur la vie de couple de Bridget, la situation de l'héroïne, dans ce troisième volet, est de nouveau propice au roman. Veuve, mère célibataire de deux enfants en bas âge, en surpoids, tous les ingrédients étaient de nouveau réunis pour retrouver son public et lui livrer une nouvelle tranche de sa vie.

Marc d'Arcy, l'homme avec qui notre fameuse Bridget convole en noces à la fin de son deuxième opus, est décédé depuis cinq années déjà. Il est temps pour Bridget Jones de retourner sur le chemin de la rencontre amoureuse. Quelques décades sont passées depuis son dernier célibat et les règles du jeu ont bien changé. Sites de rencontres, tweeter et autres réseaux sociaux, etc., aujourd'hui, impossible de vivre son célibat sans avoir recours au virtuel. Mais pas facile quand on a cinquante ans de se mettre à ces nouveaux codes et surtout à leur langage empli d'abréviations. Heureusement, pour cela, les amis sont là pour la guider. Mais peut-on encore espérer rencontrer l'amour après 50 ans ?

Si on retrouve le ton familier et surtout les situations, parfois burlesques, dans lesquelles toutes les 25-55 ans se reconnaîtront, on ne peut pas dire que ce dernier volet des aventures de Bridget Jones ait fait l'unanimité dans la presse. Il faut préciser que l'auteure, Helen Fielding, a osé faire vivre à son héroïne une aventure amoureuse digne d'une couguar hollywoodienne. Est-ce cela qui a tant dérangé la bonne morale puritaine ? Même si l'auteure montre parfaitement les limites de ces histoires et fait preuve d'une grande honnêteté envers son personnage principal.
Est-ce ce ton « déjà vu » ? Toujours est-il que des questions se posent sur la réalisation d'une troisième film sur la vie d'une des britanniques les plus connues, et dans laquelle tant de nos concitoyennes se sont reconnues. On retrouve tout de même avec plaisir son humour, ses doutes, sa gaucherie, son incroyable incapacité à conserver une bienséance en toutes circonstances, les célèbres beuveries anglaises, bien que Bridget ait gagné en maturité.

Commander ce livre sur

Vous aimez ce livre ? Dites-le à vos amies

Ajouter un commentaire