Pourquoi il fait ça?

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

Pourquoi il fait ça? - Le couple - la femme et le couple

« Pourquoi il se comporte comme ça ? », « Pourquoi est-il comme ça ? », «  Tout serait tellement mieux si l'autre changeait! Alors pourquoi ne le fait-il pas? » Voici des réflexions que nous nous sommes souvent faites. Questions qui demeurent souvent sans réponse. Pourquoi?
Tout simplement parce que ce ne sont pas les bonnes questions ! Alors pourquoi ne nous posons-nous pas les bonnes ? Car leurs réponses nous amèneraient pour la plupart à affronter nos blessures, nos souffrances. Alors que si l'autre nous apporte les réponses, change pour nous, cela nous éviterait ce que nous évitons à tout prix...la confrontation à nos souffrances....
Bien que cela pourrait nous amener à ne plus rechercher ces situations parfois difficiles ! Mais quelles sont ces bonnes questions ?

Une bonne volonté consciente

Bien sûr, nous nous posons ces questions car nous voudrions que tout se passe au mieux dans le meilleur de nos mondes. De plus, ce que nous demandons ne nous semble pas être si incroyable que cela. Et la plupart du temps, il est vrai que cela ne l'est pas. Alors, armées de notre bonne volonté, nous sommes vraiment prêtes à les aider. D'ailleurs ne leur tendons-nous pas la main ? Alors pourquoi ne le font-ils pas ?
Tout simplement car les gens ne changent pas. Certes nous pouvons évoluer, guérir nos blessures, ce qui va changer notre regard sur nous, sur l'autre, sur la vie. Mais la structure psychologique de l'individu, elle, ne change pas.
Notre monde intérieur est un peu comparable à une maison. La structure psychologique en est les fondations, les murs porteurs. Nous pouvons donc faire de l'aménagement intérieur, de la décoration, la faire évoluer en somme. Mais nous n'en changerons jamais la structure. Et, comme ces travaux, même une évolution demande du travail et du temps. Cela ne s'est pas encore vu se faire d'un coup de baguette magique !

Alors pourquoi continuer à se poser les mauvaises questions ?

Tout simplement afin de s'éviter les réponses aux bonnes questions ! Le hasard n'existe pas en amour. Nous sommes dans ses relations pour y vivre quelque chose. Même si, chacune d'entre nous ne voulons qu'une chose : vivre l'amour véritable. Ces relations sont vécues car une partie de nous résonne au travers de celles-ci. Une partie de nos schémas affectifs. Alors quelles sont ces bonnes questions ?
Puisque nous ne pouvons pas changer l'autre, elles sont celles qui nous concernent. « Quelles blessures cette relation me permet-elle de raviver ? », « Quel jeu, quel schéma affectif cette relation me donne l'occasion de revivre ? », « À quoi me renvoient ces interactions, ces situations ? » , « Qu'est-ce que je cherche à guérir ?». Car comme l'écrit le psychiatre P. Brenot, « On ne vit douloureusement un événement que parce qu'il rappelle une situation antérieure non résolue ou traumatique. »
À partir de là, il y a toutes les chances que nous trouvions les bonnes réponses, celles qui nous permettront d'évoluer... parfois en apprenant à accepter l'autre comme il est, ou partir, pour enfin nous offrir toutes les chances de bonheur et de réalisation de soi que nous méritons.

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

Ajouter un commentaire