IKEA serait-il une épreuve pour le couple ?

Retrouvez-nous sur

Twitter icon
Facebook icon
Google+ icon
RSS icon

Par Anne Marie

IKEA serait-il une épreuve pour le couple ? - couple - états d'esprit

Avec 313 magasins répartis dans 38 pays, et des prix défiants souvent toute concurrence, IKEA devient vite un incontournable lors d'une nouvelle vie à deux, d'un déménagement ou tout simplement, d'un besoin de renouveler la décoration de son intérieur.
Selon la psychologue et thérapeute californienne Ramani Durvasula, une visite dans un magasin d'ameublement peut vite s'avérer être un véritable champ de mines pour les couples trop stressés. Et IKEA, tout particulièrement, car l'épreuve, pour le couple, ne s'arrête pas à la visite du magasin, mais se poursuit à la maison, lorsqu'il faut se confronter au montage de ces meubles en kit !

Quand une visite à IKEA vire au cauchemar !

Si une sortie à IKEA peut représenter une source de plaisirs pour beaucoup, il est fréquent que ces visites se transforment vite en un véritable cauchemar. Pourquoi ? Car chaque secteur du magasin est susceptible de raviver les conflits et les frustrations déjà existants au sein du couple... lorsqu'il n'en met pas de nouveau à jour ! Ainsi, le défilé des cuisines peut renvoyer à un certain partage des tâches, qui n'est pas toujours très bien vécu par l'un des partenaires. Le passage par le département des chambres d'enfants peut devenir l'occasion de confronter ses idées sur la famille que l'on a envie de fonder, ou de voir s'agrandir, quand il ne s'agit pas de questions éducationnelles. Le choix d'un matelas renvoie aux problèmes d'intimité que le couple connaît. Il n'est pas rare d'ailleurs, relate la thérapeute américaine, que l'un des deux partenaires, excédé par l'affrontement que le choix d'un matelas souple ou ferme soulève, finisse par clore le débat par un « De toute façon, on ne fait qu'y dormir ! », quand il ne s'agit pas de la penderie ! Chaque allée du magasin est ainsi susceptible de se transformer en matière à argumenter.
Mais pourquoi l'achat de mobilier peut s'avérer si délicat pour beaucoup de couples ? Selon la psychologue, « le mobilier donne l'impression de durer pour toujours, je crois que c'est ce qu'il y a de plus difficile à ce sujet. »
Souhaitons-nous des meubles qui durent des générations ou bien des meubles sans trop de valeurs, donc sans trop d'investissement financier, que l'on peut remplacer plus facilement quand l'envie nous en prend ? Partageons-nous son coût ou continuons-nous sur un mode financier séparé ?
Cependant, au-delà de la notion de permanence que peuvent représenter ces achats mobiliers, un autre aspect n'est pas à négliger. Les meubles représentent, malgré eux, le support sur lequel chacun projette l'image qu'il a, ou souhaite, de sa vie à deux. Les meubles deviennent alors des symboles d'un engagement dans un certain style de vie. S'ensuivent alors des enjeux affectifs et de pouvoir, car, le plus souvent, chacun possède déjà son propre scénario qu'il essaie ensuite d'imposer à l'autre. Le but devient, dès lors, de parvenir à un compromis pour pouvoir installer ce mobilier dans une histoire partagée.
En d'autres mots, la relation de couple est faite d'attentes que les produits IKEA matérialisent. À cela, il faut d'ajouter le stress inhérent à un changement de vie, comme une nouvelle vie à deux, ou un déménagement, qui fait partie des situations les plus stressantes qu'un individu peut expérimenter au cours de sa vie (derrière la perte d'un conjoint ou d'un emploi).

Un cauchemar qui continue à la maison !

Car l'épreuve ne s'arrête pas à parvenir à un achat sans trop de heurts. Les produits IKEA prolongent l'épreuve du fait de leur conception ! Une conception en kit ! Selon un sondage, près de 20% des couples reconnaissent que cette étape se finit le plus souvent en dispute.
Ce cas de figure est si fréquent et si souvent relaté lors de sessions de thérapie de couple, que la psychologue Ramani Durvasula a fini par utiliser ces réalisations en kit comme outils de communication et de thérapie au sein du couple. Quant au géant suédois de l'ameublement, il a mis à disposition des clients un service de conseils et d'aide pour les nombreux couples rencontrant ce type de difficultés.
Afin d'éviter qu'une simple visite chez le marchand se transforme, malgré soi, en affrontement public, la psychologue américaine prodigue quelques conseils aux couples désireux de procéder à l'achat de nouveaux mobiliers :
- Aller à IKEA lorsque l'on est plus serein,
- Décider ensemble de ce que l'on veut auparavant en visitant le site internet du magasin (conseil prodigué aussi par le géant suédois !)
- Accepter d'écouter l'autre et de parvenir ensemble à un compromis,
- Choisir un jour où le public sera moindre dans le magasin,
- Toujours commencer par les pièces les plus importantes en taille avant de s'occuper des objets de décoration.
- Être réaliste sur ce que l'on peut s'offrir (aussi bien d'un point de vue financier que d'un point de vue ergonomique!)

Vous aimez cet article ? Dites-le à vos amies

Ajouter un commentaire